Financement des écoles maternelles privées : une occasion manquée

Conseil municipal de Nancy – Lundi 25 mars 2019 – 14h30

43 – Participation de la Ville de Nancy aux dépenses de fonctionnement des établissements d’enseignement privé du 1er degré sous contrat d’association pour l’année 2019


Intervention de Marianne Birck
(Seul le prononcé fait foi)

Monsieur le Maire, Cher-e-s collègues,

Je souhaite de nouveau émettre une alerte sur la question de la scolarisation obligatoire dès 3 ans. Selon les statistiques du ministère de l’Education Nationale, 97.8% des enfants de 3 ans vont déjà à l’école. Un taux qui frôle les 100% à 4 ans.

Par ailleurs, un nombre important des enfants non scolarisés ne le sont pas car ils sont porteurs de handicaps et qu’ils ne disposent pas d’une auxiliaire de vie scolaire.

Ainsi, malgré le très faible nombre d’enfants concernés, avec cette mesure rendant obligatoire la scolarisation à 3 ans, le gouvernement va signer un chèque de 150 millions € pour les écoles privées, avec l’argent des collectivités locales.

De plus, les compensations de l’Etat ne pourraient être destinées qu’aux communes qui ne finançaient pas les écoles maternelles privées jusqu’à présent.

Malheureusement, vous faites le choix de financer, chaque année, ces établissements.

Pour 2019, le cout est encore de plus de 100 000€ pour nos finances publiques. Il était de plus de 132 000€ en 2016 et de l’ordre de 260 000€ en 2014. Ce qui au final représente une somme considérable, somme qui aurait pu utilement bénéficier à l’équipement des écoles publiques de notre ville.

Pour toutes ces raisons, nous voterons contre cette délibération en déplorant à la fois le choix de ce gouvernement et le choix de votre majorité.

Je vous remercie