Pratique sportive : attention aux coupes claires dans les budgets

Conseil municipal de Nancy – Lundi 1er octobre 2018 – 14h30

POINT 19 – Attribution de subventions aux associations sportives au titre de l’année 2018


 

Intervention de Marianne Birck

(seul le prononcé fait foi)

 

Monsieur le Maire, Cher-e-s collègues,

Depuis plusieurs semaines, le modèle Fançais du sport fait l’objet d’attaques sans précédents de la part du gouvernement. Après une baisse de 7% en 2018, le projet de loi de finances 2019 prévoit une nouvelle réduction de 30 millions du budget dédié au sport. A ces baisses de crédits s’ajoute les menaces de suppression de 1600 postes, essentiellement des membres du personnel technique œuvrant dans les fédérations sportives.

Or, notre modèle sportif a produit de fabuleux résultats. En effet, il a permis à la fois la diffusion de la pratique de masse et le rayonnement de la France dans le monde grâce au sport de haut-niveau.
Le gouvernement avance aujourd’hui vers une pratique sportive privatisée reposant sur l’offre de centres privés, de salles de fitness ou de complexes d’entraînement de haut niveau réservés à quelques uns.

Les clubs sportifs, déjà très largement amputés de leurs contrats aidés, sont menacés. Ils sont pourtant au cœur de la pratique sportive. Mais ils sont plus que ça. Ils sont des acteurs éducatifs, ils participent à l’amélioration de la santé de la population, ils animent les quartiers et sont vecteurs de lien social.

L’inquiétude est grande. Preuve en est : la pétition lancée par le Comité National Olympique et Sportif qui compte aujourd’hui près de 230 000 signataires.

Notre groupe partage cette inquiétude et appelle à une grande vigilance de notre collectivité dans l’accompagnement et le suivi des clubs de notre ville afin de garantir le maintien de tissu associatif particulièrement indispensable à notre territoire et à ses habitants.