A l’avenir, quel soutien de la Ville à la Biennale Internationale de l’Image ?

Conseil municipal de Nancy
Lundi 14 mai 2018 – 14h30

15 – Attribution de subventions à des associations culturelles


Intervention de Bertrand Masson

(Seul le prononcé fait foi)

Monsieur le Maire, cher.e.s collègues,

Je voulais intervenir, non pas directement sur les subventions attribuées aujourd’hui. Mais je ne peux pas passer sous silence l’interview donnée ce matin par le président de la Biennale Internationale de l’Image à l’Est Républicain, et qui annonce la démission collective de l’ensemble de l’équipe. Il y pointe notamment – je crois pouvoir le dire sans le paraphraser – l’insuffisant soutien de la Ville de Nancy.

Nous avons voté la subvention à la Biennale lors du précédent Conseil municipal. Il ne s’agit donc pas ici de nous prononcer pour ou contre celle-ci a posteriori. Néanmoins, au lendemain de la clôture de la 20ème édition de cette manifestation qui, de l’avis de tous ceux qui ont pu s’y rendre, est une belle réussite, il me semble que cette alerte mérite d’être au moins reçue, entendue. Je crois savoir que vous avez reçu le président de la Biennale pour échanger sur cela.

Cette manifestation est désormais véritablement ancrée dans le paysage culturel à la fois local et régional. Il nous importe ici d’envisager sa poursuite.

Je dois dire que cette interview m’a particulièrement interpellé parce qu’elle arrive quelques mois après le retrait de la Métropole du Grand Nancy auprès du Centre Image Lorraine, qui a d’ailleurs maintenant fermé ses portes alors qu’il s’agissait également d’une institution extrêmement importante dans notre agglomération.

Alors que nous venons de parler du projet de Pépinière Culturelle et Créative qui, si j’ai bien compris, va avoir un axe fort autour de l’image et du numérique, je ne voudrais pas que nous donnions « en même temps », Monsieur le Maire, l’impression d’une Ville ou d’une Métropole qui se désintéresse d’autres manifestations.

J’espère donc que vous allez pouvoir nous rassurer, et que vous assurerez ceux qui voudraient, demain, reprendre l’organisation de cette Biennale sous cette forme ou sous une autre – il s’agit d’une association, ses membres définiront alors eux-mêmes ce qu’ils entendent faire de la manifestation – du soutien de la Ville de Nancy.

Il me semble important de pouvoir donner un message cohérent, notamment dans ce champ de la culture de l’image, dont on connaît tous ici l’importance.

Je pense également à une autre manifestation avec laquelle vous avez parfois des échanges fermes ou tendus, vous l’aviez d’ailleurs exprimé publiquement. Je pense en effet au Festival International du Film de Nancy, qui pourrait parfois bénéficier d’un soutien un peu plus important de la Ville.

En tout cas, voilà des grands évènements qui, dans un même domaine, connaissent des difficultés. Je crois qu’il est important que vous puissiez, Monsieur le Maire, réaffirmer publiquement votre soutien à ces disciplines culturelles.

Je vous remercie.

 

Est Républicain du 14 mai 2018 :