Pour une ville mieux gouvernée

Conseil municipal de Nancy
Lundi 26 mars 2018 – 14h30

2 – Election de nouveaux Adjoints au Maire


Intervention de Chaynesse Khirouni

(Seul le prononcé fait foi)

Monsieur le Maire, cher.e.s collègues,

Vous demandez aujourd’hui au Conseil municipal de se prononcer sur des remaniements au sein de votre équipe suite au retrait d’une délégation en mars 2017, une démission en juin dernier et une promotion à un poste de haut fonctionnaire il y a quelques semaines.

En 2014, votre document de campagne nous promettait une « nouvelle gouvernance, où l’espace serait beaucoup plus ouvert à la recherche objective et commune des solutions les meilleures ». Aujourd’hui, en mars 2018, qu’en est-il de cette nouvelle gouvernance ?

  • Depuis 1 an maintenant, votre ancienne adjointe à la valorisation de Nancy, au patrimoine et au secteur sauvegardé ne fait plus partie de votre majorité, débarquée parce qu’opposée à l’un de vos projets phares. Peut-être cette situation était-elle prévisible ?
  • Il y a quelques jours, votre ancien adjoint délégué à la jeunesse, aux sports et à la vie associative, déçu par vous et votre action, écrivait sur les réseaux sociaux qu’en tant que citoyen, « il essaierait que les Nancéiens se rendent comptent qu’un 2ème mandat (pour vous et votre majorité) serait une hérésie ».
  • Au début du mois, votre adjoint à la sécurité a indiqué à la presse locale qu’être devenu adjoint est – je cite – « une connerie » qu’il ne va « pas renouveler ».
  • La dernière démission, celle de votre adjoint à l’éducation, achève de fragiliser votre majorité.
  • J’ajoute que le Président de la Métropole du Grand Nancy, est toujours en poste, lui qui indiquait dans votre document de campagne vouloir « s’engager seulement pour 3 ans ». Face à la défiance des citoyens vis-à-vis des élus, renier une parole publique est bien la pire réponse à apporter.

Or, nous savons qu’il y a à Nancy, comme dans le reste du pays, une aspiration profonde au renouvellement et à une autre pratique du pouvoir. Malheureusement, vous ne mesurez pas la grave crise démocratique que nous vivons et vous continuez à user de pratiques politiques dépassées, politiciennes, qui creusent le fossé entre élus et citoyens.

Aussi, avant de penser à 2020 voire à 2030, pensons à 2018 :

  • Quand ce Conseil municipal sera-t-il diffusé en direct sur le site internet de la Ville de Nancy, avec des archives vidéos disponibles en permanence comme le proposent de nombreuses villes ?
  • Pourquoi ne pas avoir retenu notre proposition de décentraliser les séances du Conseil municipal à travers les quartiers de la ville, afin de permettre aux habitants de s’approprier les enjeux et politiques de leur commune ?
  • Enfin, quand Nancy suivra-t-elle l’exemple des villes comme Paris et Metz et proposera aux Nancéiens de se saisir d’un véritable budget participatif ?

Il est temps, Monsieur le Maire, d’insuffler une réelle démocratie participative, des pratiques innovantes, loin des tambouilles politiciennes qui desservent Nancy et ses habitants.

Je vous remercie.