Mise en accessibilité : Nancy en retard

Conseil municipal de Nancy
Lundi 28 septembre 2015

43 – Approbation de l’agenda d’accessibilité programmée de la ville de Nancy


 

Intervention d’Areski Sadi

Monsieur le maire, chers collègues,

Si les personnes handicapées comprennent que les TPE, les professions libérales et les petits commerçants ont beaucoup de mal à rendre leurs établissements accessibles de par les coûts que cela entraine pour eux, ils s’attendaient à ce que nos collectivités territoriales donnent un peu plus l’exemple.

Nancy aurait pu être dans l’exemplarité. Pourquoi ? Pour au moins deux raisons !

D’abord parce que l’un des initiateurs de cette loi en 2005 n’était autre que Jean Louis Boorloo ! C’est l’ex- président de votre parti, et à l’époque vous étiez à ses côtés dans le gouvernement Raffarin, qui était le principal promoteur de cette loi. Vous étiez déjà premier adjoint de la mairie ! Entre Paris et Nancy, dans le train, vous auriez été bien inspiré d’être en avant sur cette question. Non ?

Ensuite, et surtout, parce que Nancy affiche une tradition d’égalité des chances vis-à-vis de tous les publics y compris des personnes handicapées. Au lieu de cela nous ne faisons pas mieux que les autres.

Pire, l’Association des Paralysés de France qui dresse régulièrement un baromètre de l’accessibilité des communes nous attribue une bien triste note de 8,14/20 pour l’accessibilité des ERP communaux. Nous sommes bien loin des communes leaders en la matière comme Nantes, Grenoble ou Caen. La ville de Paris vient quant à elle d’annoncer la multiplication par 3 des budgets réservés à ces accessibilités. Alors qu’a fait le gouvernement de François Hollande en la matière ? Il constate ce retard pour mettre en place cet agenda d’accessibilité.

Et vous faites bien de vous saisir de cet agenda programmée pour les ERP. Ces agendas viennent clarifier, donner des caps et des échéances aux associations d’handicapés. Dans ce domaine, dans ce domaine, de clarification et de cap, force est de constater que votre politique municipale en manquait.

Je me souviens notamment qu’à l’automne 2008, oui je sais cela nous parait déjà bien loin, cette même assemblée avait été amenée à se prononcer sur le recrutement d’un cabinet spécialisé chargé d’accompagner notre collectivité dans cette mise en accessibilité des ERP. Cette étude chèrement payée, n’avait jamais été rendue publique. Surtout, aucun plan pluriannuel de mise en accessibilité n’avait été défendu par la ville.

Il n’est pas question pour moi de dire qu’en la matière rien n’a été fait à Nancy ! Nombre de locaux municipaux (écoles, MJC,….) ont vu leurs accessibilités offertes au plus grand nombre.

Je sais aussi que notre patrimoine immobilier communal est souvent ancien, parfois classé. Cela conduit à des surcoûts et amène à nous interroger sur la pertinence de conduire tel ou tel travaux d’accessibilité à tel ou tel endroit. Néanmoins, il aurait été utile de fixer plus tôt une ligne directrice et un calendrier de réalisation pour permettre à l’ensemble de nos concitoyens en situation de handicap de profiter de la ville au même titre que n’importe qui.

Nous est donc soumis ce soir cet agenda ainsi que la liste des travaux que vous souhaitez conduire dans les 9 prochaines années. Nous espérons qu’à l’horizon 2020 nombre d’équipements seront accessibles. Le plus souvent, si j’ai bien saisi le sens de la démarche, ces travaux s’insèreront dans des projets de rénovation plus importants, comme pour l’école Jules Ferry ou la salle des fêtes de Gentilly.

Deux questions subsistent :
– Pourquoi l’école Stanislas ne voit qu’une partie seulement de ses bâtiments mis aux normes ?
– Selon la liste présentée pp.315 et 316 de l’ordre du jour, les écoles Didion ne bénéficieraient pas de tels travaux ? Envisagez-vous de les fermer à moyen terme ?

Cet agenda fixe donc les engagements de notre collectivité sur les prochaines années, avec un calendrier, un échéancier financier relativement clair et précis. Même si nous n’avons pas été à la pointe de ce combat, il s’agit enfin d’un cap et c’est déjà ça !

SVP les nouvelles dotations de l’état aux collectivités n’ont rien à voir là-dedans. Nous sommes sur cette question depuis 2005, depuis 10 ans !

Je vous remercie.