Mettre le paquet sur la Villa Majorelle

Conseil municipal de Nancy
Lundi 29 juin 2015

N°1 – Secteur sauvegardé de Nancy


 

Intervention d’Antoine Le Solleuz
(seul le prononcé fait foi)

Monsieur le Maire, cher­e­s collègues,

Même si cela ne concerne pas le secteur concerné, je profite que vous ayez la parole pour poser quelques questions concernant le départ d’incendie à la ville Majorelle, vendredi dernier.

Tout d’abord, avez-vous des précisions concernant l’origine de cet incendie et les dégâts éventuels engendrés ?

Par ailleurs, vous, ardente défenseur du patrimoine nancéien, quand on sait le joyau et la mine d’or en termes d’attractivité que nous avons entre les mains, vous comprendrez l’urgence de trouver des solutions et d’investir majoritairement dans ce haut lieu de l’Art nouveau, de renommée internationale, qui apporte, lui, un rayonnement touristique.

Aussi aurai-je quelques questions.
A court terme, je le redis il y a urgence. Personne n’a envie de voir à nouveau un drame similaire à l’incendie du château de Lunéville. Que comptez-vous faire ?
La DRAC est toujours présente et investit beaucoup les lieux. Entre autre, des ordinateurs en surchauffe tournent 24h/24 au grenier de la ville.

Quand allez-vous aussi rénover la façade nord et son balcon qui menace de s’effondrer d’un jour à l’autre ?

Enfin, il suffit de lire le livre d’or du musée et les blogs internationaux qui discutent d’Art nouveau, pour savoir que plutôt d’investir 100M€ dans un musée potentiel à rayonnement régional, il serai plus urgent, judicieux et totalement en résonance avec l’Europe, de mettre le paquet sur la villa Majorelle et l’Art nouveau. Ne croyez-vous pas ?

Je vous remercie de votre attention.