Lancement des Etats Généraux (2)

Conseil municipal de Nancy
Lundi 26 mai 2014


 LES ETATS GENERAUX POUR NANCY

Intervention de Vincent Herbuvaux
(seul le prononcé fait foi)

Monsieur le maire, chers collègues,

Dans la lignée de ce que notre collègue Bertrand Masson a indiqué dans son intervention, je souhaite pouvoir dans mon intervention développer quelques unes des propositions que nous portons afin de mieux associer les Nancéiens aux décisions que le conseil municipal sera amené à prendre dans les 6 années à venir.

Les premières concernent ce que nous avions coutume d’appeler les Ateliers de vie de quartier. Nous avons bien compris, d’après le texte qui nous est proposé, que le rôle voire le périmètre des AVQ pourront être revus et corrigés. Voici dores et déjà quelques pistes pour alimenter la réflexion collective.

Première étape : la représentativité de ces conseils de quartier

Nous sommes convaincus que les membres des AVQ doivent être à l’image de la diversité des habitants de chacun des quartiers. Dans cette logique, nous voulons revoir leur mode de désignation en passant par un tirage au sort d’une partie d’entre eux sur la base des listes électorales, par l’organisation d’une journée d’élection à l’échelle de la ville, par une communication permettant de toucher des publics plus éloignés que ceux traditionnellement déjà investis dans ce type d’instance.

De même, les moyens mis à disposition des ateliers seront revus : les membres bénévoles pourront suivre des formations pouvant être utiles à la compréhension des dossiers qui y seront traités (budgets et finances publiques, prise de parole, gestion de projet urbain…). Autre piste à creuser : chaque atelier pourrait compter sur l’appui d’une ou d’un jeune en service civique, que la municipalité pourrait indemniser.

Enfin les périmètres des quartiers pourraient être revus, agrandis, et mieux correspondre aux logiques de vie des habitants. En repensant l’échelle, ces AVQ nouvelle mouture, pourraient réfléchir à des sujets autres que l’organisation de manifestations festives, sujet auquel ils étaient souvent cantonnés. Il faudra également veiller à une meilleure interconnexion entre ces différents conseils de quartier, pour mener des projets transversaux d’une autre ampleur.

=> En s’appuyant sur ces AVQ aux missions renouvelées et renforcées, nous pensons important qu’ils soient systématiquement consultés en amont sur les projets qui impacteront la vie du territoire. L’avis ainsi rendu sera annexé aux délibérations de l’ordre du jour du conseil municipal et la présidente ou le président sera invité à le présenter, afin que les conseillers municipaux délibèrent en toute connaissance de cause.

A côté de ces propositions visant à renforcer l’investissement citoyen dans la conduite de l’action municipale, il nous semble également important de renforcer la proximité avec les habitants, c’est pourquoi, nous souhaitons que des conseils municipaux décentralisés soient organisés pendant le mandat, à raison d’un par semestre, et autant de journées dédiées à chacun des territoires et quartiers de la ville, à l’écoute des doléances (pour rester dans la thématique des états généraux) des Nancéiens.

Nous proposons également la création d’un “Quartier virtuel”, c’est-à-dire une plateforme internet doublée d’une application centralisant toutes les informations et données utiles (OpenData), intégrant les outils actuels de participation en ligne (G-Ny) et permettant en sus le débat sur les sujets intéressants la vie locale. Cette plateforme permettrait de renforcer les possibilités des citoyens de participer à la vie de la cité, y compris celles et ceux n’habitant pas Nancy ou l’agglomération mais utilisant régulièrement les services publics, comme les transports en commun.

Voilà donc dores et déjà une première série de mesures très concrètes et s’inscrivant dans les principes défendus par notre groupe, qui ont été rappelés par Bertrand Masson. Elles nous semblent prioritaires dans la mesure où elles donnent aux Nancéiens les moyens d’être mieux entendus.

Nous poursuivrons ce travail de propositions, sur certains des autres sujets qui seront abordés, notamment au cours des conventions thématiques des prochaines semaines.